Découvrez notre conseil d’administration : Athanasios Hadjis

Publié par
mercredi, 6 octobre 2021
Publié dans Dernières nouvelles

 

Depuis sa création en 1974, l’ICAJ s’emploie à promouvoir une saine administration de la justice ainsi qu’à soutenir la communauté juridique de toutes les manières possibles. L’ICAJ tient à remercier les membres de son conseil d’administration, qui partagent leurs compétences et œuvrent à l’amélioration du système de justice avec cœur et intelligence, au bénéfice de la société tout entière. Les actions et programmes de l’ICAJ ne seraient pas possibles sans le dévouement de ces professionnels remarquables.

Texte original en anglais

 

Que représente l’ICAJ pour vous ?

L’ICAJ est une organisation importante au Canada, car elle rassemble des professionnels de tous horizons qui s’intéressent à l’administration de la justice et œuvrent à son déploiement, en passant par des membres de la magistrature et des tribunaux administratifs, des universitaires et des avocats. Je suis membre du conseil d’administration depuis 2015. L’événement le plus important auquel j’ai participé avec l’ICAJ est en réalité une série d’événements, qui se nomme les tables rondes annuelles sur le droit administratif[*], que j’ai eu le privilège de coprésider pendant de nombreuses années. Les sujets abordés lors de ces tables rondes sont toujours fascinants et je suis toujours surpris de voir à quel point notre comité trouve chaque année de nouveaux thèmes intéressants à aborder.

Pourquoi est-ce important pour vous d’être actif et de vous impliquer en marge de votre fonction ?

Je pense en fait que cela fait partie de mon travail d’être actif au sein de la communauté juridique, de contribuer et d’apprendre en même temps, en particulier auprès d’ organisations aussi polyvalentes que l’ICAJ. Cela contribue à faire de moi un meilleur avocat.

Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre travail ?

Vous trouverez peut-être cela bizarre, mais je suis un passionné de droit administratif. J’aime passer des heures à débattre avec des collègues de questions complexes telles que la compétence, l’interprétation des lois, l’équité procédurale, etc. C’est complètement « nerd », mais c’est ce que c’est.

Y a-t-il une cause qui vous tient davantage à cœur ?

Depuis près de trente ans, je me consacre aux lois sur les droits de la personne au Canada, donc naturellement, je suis très attaché à toutes les questions relatives à la protection de ces droits.

Quelle est la dernière loi ou débat public qui vous a marqué ?

Ces dernières années, je me suis beaucoup impliqué dans l’application de la Loi canadienne sur l’accessibilité, qui est entrée en vigueur en 2019 et dont l’objectif est de faire du Canada un pays exempt d’obstacles. La Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral, pour laquelle je suis avocat-conseil principal, a un mandat en vertu de ses dispositions. Cette loi est d’une importance vitale pour assurer la participation économique, sociale et civique de toutes les personnes au Canada, quel que soit leur handicap, et leur permettre d’exercer pleinement leurs droits et leurs responsabilités.

Lorsque vous avez choisi d’étudier le droit, pensiez-vous ensuite poursuivre une carrière d’avocat ?

Oui, mais pas nécessairement dans les domaines du droit dans lesquels je me spécialise aujourd’hui. Cela montre bien que l’on ne sait jamais ce que la vie nous réserve.

 

* Prochain événement : https://ciaj-icaj.ca/fr/programmes-a-venir/table-ronde-nationale-droit-administratif-2022/


À propos d’Athanasios Hadjis

Membre du Conseil d’administration de l’ICAJ
Avocat-conseil principal pour le Service canadien d’appui aux tribunaux administratifs (SCDATA)

Athanasios Hadjis est avocat-conseil principal pour le Service canadien d’appui aux tribunaux administratifs (SCDATA), au service du secrétariat de la Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral (CRTESPF). De 1995 à 2010, il a été membre à temps partiel et à temps plein du Tribunal canadien des droits de la personne (TCDP). Il a occupé le poste de vice-président du TCDP entre 2005 et 2010. Pendant son mandat au TCDP, Athanasios Hadjis a mené des enquêtes et rédigé des décisions concernant des plaintes relatives aux droits de la personne portant sur des pratiques discriminatoires telles que définies dans la Loi canadienne sur les droits de la personne, allant du harcèlement et de la discrimination dans l’emploi à la discrimination systémique, à l’équité salariale et aux messages haineux. Il a obtenu son baccalauréat en droit civil (B.C.L.) et en common law (L.L.B.) à l’Université McGill en 1986. Il a été admis au Barreau du Québec en 1987 et a pratiqué le droit à Montréal. Athanasios Hadjis a souvent été orateur lors de conférences sur les thèmes de la rédaction de décisions, de l’emploi dans la fonction publique, des questions administratives, sur les lois sur les droits de la personne et sur l’accès à la justice. Athanasios Hadjis est membre du conseil d’administration de l’ICAJ depuis 2015.

À propos de l'auteur

ICAJ

ICAJ

Fondé en 1974, l’Institut canadien d’administration de la justice (ICAJ) rassemble les individus et les institutions au service de l’administration de la justice et vise à promouvoir l’excellence en favorisant l’acquisition de connaissances, la formation et l’échange d’idées. L’ICAJ offre des programmes de formation multidisciplinaires qui s’adressent à tous les acteurs du système de justice, rédige des rapports et émet des recommandations pouvant servir d’assise au changement.