ICAJ Institut canadien d'administration de la justice Écouter. Apprendre. Inspirer.

Justice et santé mentale

43e Conférence annuelle
Du 17 au 19 octobre 2018, Ottawa
Présidente d'honneur : la sénatrice Kim Pate

XXe Anniversaire de la médiation judiciaire

Le 22 novembre 2018, Montréal

Devenez membre de l'ICAJ...

participez à nos activités et contribuez au changement!

Dialogues sur la fonction de juge

Les joies et les peines d’une longue carrière
Du 13 au 15 novembre 2019, Toronto
(Offert conjointement avec l’INM)

Table ronde nationale sur le droit administratif

Le 25 mai 2019, Québec
Notez la date!

Qui sommes-nous?

Fondé en 1974, l’Institut canadien d’administration de la justice (ICAJ) rassemble les individus et les institutions au service de l’administration de la justice et vise à promouvoir l’excellence en favorisant l’acquisition de connaissances, la formation et l’échange d’idées. L’ICAJ offre des programmes de formation multidisciplinaires qui s’adressent à tous les acteurs du système de justice, rédige des rapports et émet des recommandations pouvant servir d’assise au changement.

Devenez membre

Les membres de l'ICAJ représentent toutes les régions du Canada. Parmi ceux-ci, on retrouve des membres de la profession juridique, de la magistrature et des tribunaux administratifs, des professeurs et des étudiants en droit, des rédacteurs législatifs, des administrateurs judiciaires, des représentants d'organismes gouvernementaux, d'organismes communautaires et des forces policières, des journalistes, ainsi que des membres du public.

Nos services et programmes de formation sont offerts dans les deux langues officielles.

Gardez le contact

Abonnez-vous à notre infolettre pour suivre l’actualité de l’ICAJ et être au courant des nouvelles formations offertes.

Blogue Dernières nouvelles

La stigmatisation et l'exclusion sociale

Les mots que l’on utilise pour décrire les personnes ayant des problèmes de santé mentale ne sont pas anodins. Une expression comme « malade mental » est plus susceptible d’alimenter et d’exacerber les stéréotypes qu’une terminologie décrivant « la personne d’abord », ce que je privilégie. Il y a, bien sûr, une infinité d’options et de préférences. L’expression « personne ayant un vécu expérientiel » est actuellement en vogue au Canada.