Conférence pour souligner le départ à la retraite de l’honorable juge Rosalie Silberman Abella de la Cour suprême du Canada

Date : 16-17 juin 2022
Prix par personne : À venir
Lieu : Ottawa, ON

***Date à confirmer : les 16 et 17 juin 2022***

CONFÉRENCE À VENIR
Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, printemps 2022
Document PDF

Le Centre de droit public de l’Université d’Ottawa, l’Institut canadien d’administration de la justice, le Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne et la Société des plaideurs préparent une conférence de deux jours pour souligner le départ à la retraite de l’honorable juge Rosalie Silberman Abella de la Cour suprême du Canada le 1er juillet 2021, et mettre en lumière son influence sur le droit et la société.

Nommée à la Cour suprême du Canada en 2004, la juge Silberman Abella est la première femme d’origine juive à y siéger. Son parcours hors du commun est jalonné de précédents. Née dans un camp de personnes déplacées à Stuttgart, en Allemagne, elle a mené une carrière bien remplie avant de rejoindre la plus haute cour du Canada. Avocate en pratique privée, juge au tribunal de la famille (la première femme enceinte et la première réfugiée nommée à la magistrature au Canada), réformatrice du droit (présidente de la Commission de réforme du droit de l’Ontario), arbitre du travail (présidente de la Commission des relations de travail de l’Ontario), professeure de droit (à l’Université McGill) et commissaire à la Commission d’enquête (la Commission royale d’enquête sur l’égalité en matière d’emploi de 1984 a créé le concept et le terme d’« équité en matière d’emploi »). Elle a été élue à la Société royale du Canada en 1997, à l’Académie américaine des arts et des sciences en 2007 et à l’American Philosophical Society en 2018 et en 2020, et elle a été décorée de la Croix de Commandeur de l’Ordre du Mérite par le président de l’Allemagne. Elle est diplômée du Conservatoire royal de musique, a été juge pour le prix littéraire Giller, a animé un débat des chefs entre candidats au poste de premier ministre et a envoûté le monde entier avec ses talents d’oratrice. Elle a laissé sa marque sur la Cour suprême du Canada, sur le droit au Canada et dans le monde entier, et sur le Canada en tant que nation et ambassadeur mondial des valeurs et de la jurisprudence canadiennes.  

La conférence se tiendra au printemps 2022, en personne, espérons-le.

Coprésidents de la conférence :

  • Gerald Chan, Stockwoods LLP, ancien assistant de la juge Abella
  • Stephen Bindman, chercheur invité, Faculté de droit (section de common law), Université d’Ottawa
  • La professeure Vanessa MacDonnell, codirectrice du Centre de droit public de l’Université d’Ottawa, Faculté de droit de l’Université d’Ottawa

Contact

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Vanessa MacDonnell (vmacdonn@uottawa.ca) ou Stephen Bindman (sbindman@uottawa.ca).